Catégories
Actualités Sports

Badminton cousin pauvre du tennis

Au tennis, je prends un flashback sur les années 70 ou au début des années 80. Les États-Unis ont à peu près dominé le monde du tennis parce que de nombreux joueurs qui ont remporté le Grand Chelem sont des Américains. Mais ensuite, du milieu à la fin des années 80 et 90, des pays comme l'Allemagne, la Suède, la République tchèque, la Yougoslavie, les pays de l'ex-Union soviétique, l'Argentine, le Brésil, la France et d'autres peuvent suivre la popularité du tennis et gagner des chelems. Et puis de nos jours, 83% des joueurs de tennis d'un grand chelem sont des non-américains et depuis 13 ans, seuls 3 joueurs américains ont remporté des chelems en simple. Les choses font le contraire pour le badminton. Dans les années 70 et 80, le Danemark, la Suède et l'Angleterre étaient les nations occidentales qui pouvaient dominer le monde du badminton et rivaliser avec les Indonésiens et les Japonais. Mais alors que les Chinois et les Sud-Coréens ont pris le relais et remporté de nombreux titres de badminton, le Danemark est devenu le seul pays occidental à produire des joueurs de qualité. Ensuite, nous avons des joueurs indiens qui peuvent rivaliser avec d'autres joueurs asiatiques.

Cela laisse la question: les Européens ont-ils vraiment fait du tennis un sport mondial? Pourquoi le nombre de joueurs de badminton européens a-t-il diminué dans les années 90 et 2000, alors que les joueurs de tennis européens ont augmenté au cours des années 90 et 2000?

La réponse est, bien sûr, le capitalisme. Les États-Unis sont au centre d'une énorme puissance marketing et sont capables de commercialiser le tennis dans n'importe quel autre pays en insérant des fonctionnalités intéressantes pour les joueurs telles que le tête-à-tête, les vêtements, la personnalité, les sponsors. Les autres pays européens peuvent suivre ce que font les États-Unis pour leurs tournois de tennis. Ainsi, même s'il y a moins de joueurs américains en ce moment que par le passé, les États-Unis peuvent toujours observer d'autres joueurs non américains.
En ce qui concerne le badminton, pourquoi le Danemark ne peut-il pas promouvoir le badminton en Occident comme les États-Unis? La réponse est qu'aujourd'hui l'Asie est l'énorme puissance marketing du badminton. Le Danemark n'a pas le niveau de pouvoir marketing comme les États-Unis. Tout ce qu'ils doivent faire est de former plus de joueurs pour qu'ils soient talentueux comme les joueurs asiatiques. Mais pour le marketing, le Danemark doit accepter ce que les Asiatiques doivent offrir. C'est pourquoi nous ne voyons pas de joueurs de badminton occidentaux commercialisés dans les magasins de sport. Même si le Danemark est le seul pays occidental où le badminton est plus populaire que le tennis, le tennis a un marketing plus important et une plus grande promotion. Caroline Wozniacki, joueuse de tennis danoise, est beaucoup plus populaire en Occident que Viktor Axelsen et tous les autres joueurs de badminton danois.

Un autre problème est que le badminton en Occident est toujours considéré comme un sport réputé pour être pratiqué dans la cour arrière. Si vous demandez à ces gens que le badminton peut être joué de manière professionnelle, ils seront surpris et ne sembleront pas s'en soucier. Ils ne semblent pas connaître Lin Dan, LCW, Viktor Axelsen, Taufik, Peter Gade, etc. Ils sauront probablement s'il y a quelqu'un de l'Ouest qui peut créer une rivalité comme le Big 4 (Federer, Nadal, Djokovic, Murray) au tennis. Mais croyez-moi: si Axelsen était rivalisé par un autre occidental non danois et que les deux obtenaient des résultats cohérents, ils deviendraient des stars comme Federer et Nadal dans le tennis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *