Catégories
Actualités Sports

IPL: les Indiens de Mumbai perdent leur ouverture de saison

Les Indiens de Mumbai ont perdu un premier match de la Premier League indienne (IPL) pour la 8e année consécutive après une défaite à 5 guichets contre les Super Kings de Chennai. Ayant perdu le premier match de la saison au cours des 7 dernières années, Mumbai aurait pu penser que c'était son moment, car ils étaient sur une course de 5 victoires contre le CSK. Cependant, l'ancien joueur des Indiens de Mumbai Ambati Rayudu et les superstars sud-africaines Faf du Plessis et Lungi Ngidi ont veillé à ce que cela ne se produise pas.

Mumbai souffle un bon départ

Après avoir été invité à frapper le premier, Mumbai est descendu sur un flyer, ajoutant 46 points en 4,3 overs. Cependant, Rohit Sharma (12) et Quinton de Kock (33) ont été écartés en moins de 4 balles. Saurabh Tiwary a ensuite consolidé les manches mais un effondrement tardif, qui a vu Mumbai marquer 41 points et perdre 6 guichets en 6 overs, a limité les champions en titre à 162/9.

Les gros frappeurs échouent

Hardik Pandya a commencé avec un six mais n'a pu marquer que 14 manches de 10 balles avant que Du Plessis ne prenne une brillante prise pour le renvoyer.

Le fardeau d'une grande arrivée a été transféré à son frère Krunal, mais il a été congédié sans toucher à une limite.

Kieron Pollard ne pouvait pas non plus faire grand-chose. Il a marqué 18 sur 14 balles avant d'être renvoyé par Ngidi.

Ce sont quelques limites de James Pattinson qui ont fait passer Mumbai au-delà de 160.

Les quilleurs de Chennai retirent les choses

Ngidi a ramassé 3 guichets tandis que Deepak Chahar et Ravindra Jadeja ont renvoyé 2 batteurs chacun, avec du Plessis ramassant quelques prises spectaculaires. Ils ont joué une ligne et une longueur serrées, et soutenus par de superbes démonstrations de terrain, ils n'ont concédé que 26 points dans les 30 dernières balles des manches.

Chennai trébuche tôt

Chennai a été rattrapé tôt dans sa poursuite, perdant Shane Watson et Murali Vijay dans les 2 premiers overs, avec un score de 6-2. Watson a été renvoyé par Trent Boult au premier cours tandis que James Pattinson a renvoyé Vijay au cours du suivant.

Rayudu et Du Plessis sauvent le CSK

C'est alors que Du Plessis et Rayudu ont pris les commandes. Les deux se sont écrasés pendant un demi-siècle et avaient un goût particulier pour le meilleur melon Jasprit Bumrah, qui a été écrasé pendant 43 points dans ses 4 overs. Rahul Chahar a renvoyé Rayudu pour 71 ans et Mumbai a reniflé un peu d'espoir. Le licenciement de Ravindra Jadeja a ajouté à cela, mais Sam Curran et Du Plessis ont veillé à ce qu'il n'y ait pas de drame majeur à la fin.

Sam Curran a ensuite fourni la touche finale à la poursuite, frappant 18 points sur 6 balles.

Les quilleurs de Mumbai ont l'air rouillés

Jouant après une longue pause, les quilleurs de Mumbai avaient l'air rouillés. L'absence de Lasith Malinga les a encore blessés. Hardik Pandya, de retour d’une opération à la hanche, n’a pas joué au bol.

Pattinson était le choix du quilleur. L'Australien, qui a été soutenu par Rohit Sharma il y a un jour, n'a concédé que 27 points dans ses 4 overs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *