Catégories
Actualités Sports

Quelques faits sur la Coupe du monde de cricket féminin 2009 – 100 meilleures nouvelles sportives

Aujourd'hui, nous parlons de la Coupe du monde de cricket féminine 2009. L’édition 2009 de la Coupe du monde de cricket féminin s’est tenue en Australie avec huit équipes participantes. Le tournoi était exaltant qui a jeté les bases de futures superstars du cricket qui continueraient à dominer le sport tout comme leurs prédécesseurs. L’Inde a lentement pris pied sur le cricket féminin et faisait certainement en sorte que leurs performances comptent et frappaient au-dessus de leur poids tous les jours.

Les huit équipes qui ont participé à la Coupe du monde de cricket féminin 2009 comprenaient l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Angleterre, l'Inde, l'Afrique du Sud, les Antilles, le Sri Lanka et le Pakistan. Chaque équipe participant au tournoi a fait preuve de l'immense talent qu'elle possède et a laissé une marque avec ses performances extrêmement impressionnantes.

Lire aussi: Top 5 Run- Scorers in IPL 2019

L'Angleterre est devenue championne de la Coupe du monde de cricket féminin 2009, la Nouvelle-Zélande terminant deuxième. C’était la troisième fois que l’Angleterre remportait la Coupe du monde de cricket féminin. L’équipe féminine anglaise de cricket a complètement dominé toutes les adversaires contre lesquelles elle a joué, ce qui est évident du fait qu’elles sont devenues des champions éventuels et la meilleure équipe du tournoi.

Les équipes ont été divisées en deux groupes distincts – A et B.La Nouvelle-Zélande, l'Australie et les Antilles se sont qualifiées dans le groupe A tandis que l'Angleterre, l'Inde et le Pakistan se sont qualifiées dans le groupe B. Les six équipes qualifiées se sont rencontrées en quart de finale, demi-finale. finale, et finalement à la finale de la Coupe du monde de cricket féminin 2009 où deux équipes se sont rencontrées: la Nouvelle-Zélande et l'Angleterre.

Les joueuses anglaises ont dominé la Coupe du monde de cricket féminin 2009 et ont impressionné à la fois par la batte et la balle. Ce fut sans aucun doute l’une des performances les plus complètes que l’équipe d’Angleterre de cricket féminine ait jamais livrée sur la scène mondiale. La meilleure buteuse du tournoi était Claire Taylor avec 324 points à son actif. Elle a été constante tout au long du tournoi avec des scores dans presque tous les matchs joués par l'Angleterre.

Laura Marsh, d'Angleterre, a également émergé comme la plus haute preneur de guichet avec 16 scalps. Après la fin du tournoi, la meilleure équipe XI du tournoi a été créée par la légendaire batteuse australienne Belinda Clark qui a inclus les joueurs suivants dans l'équipe en fonction de leur position et de leur rôle –

  • Ouverture – Suzie Bates, Shelly Nitschke
  • Ordre intermédiaire – Claire Taylor, Mithali Raj, Charlotte Edwards (capitaine), Kate Pulford
  • Gardien de guichet – Sarah Taylor
  • Quilleurs – Amita Sharma, Katherine Brunt, Priyanka Roy et Laura Marsh
  • 12e homme – Sophie Devine.

La Coupe du monde de cricket féminine 2009 a été couronnée par une excellente finale dans laquelle l'Angleterre et la Nouvelle-Zélande étaient les deux équipes qualifiées. Dans la finale qui a eu lieu le 22 mars 2009, à Sydney Oval Cricket Ground, North Sydney, la Nouvelle-Zélande a frappé en premier. Ils ont marqué un maigre 166 et se sont repliés en 47,2 overs. Ils n’ont même pas pu compléter leur quota de 50 overs.

Lire aussi: 4 vainqueurs du Grand Chelem indien de tous les temps

Pour la Nouvelle-Zélande, Lucy Doolan a joué avec des points très cruciaux en marquant un 48 bien fait sur 57 balles. Nicki Shaw a été la sélection des quilleurs du côté anglais alors qu'elle a ramassé 4 guichets, ne donnant que 34 points en 8,2 dépassements sur son quota de 10 dépassements. En réponse, l'Angleterre a pourchassé l'objectif de 167 sur une période de 46,1 overs avec la perte de 6 guichets. Caroline Atkins d'Angleterre a ancré la course poursuite avec un patient de 40 sur 85 balles.

Lucy Doolan était la star avec le ballon pour la Nouvelle-Zélande, ramassant également 3 guichets, donnant 23 points dans son quota de 10 overs et était la seule joueuse à avoir essayé de faire une différence dans la fortune de son équipe. Les arbitres sélectionnés pour le match étaient Steve Davies d'Australie et Brian Jerling de JAF. Nicki Shaw, d'Australie, a été désignée Joueuse du match pour sa performance incroyable avec le ballon et son endiguement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *