Catégories
Actualités Sports

The Masters 2020 – Jour 3

La troisième journée au Masters a commencé comme la deuxième journée, les joueurs cherchant à terminer les tours restants de la soirée précédente, car le tournoi était toujours en train de rattraper le retard météorologique tôt le premier jour.

Rahm a dûment rejoint DJ et JT au sommet, ce qui signifie que c'est la première fois dans l'histoire majeure que les trois premiers ont tous été à égalité pour la tête dans n'importe quel tour, car un autre record a déjà été écrit en une semaine record. Cela signifiait également une égalité à cinq au sommet avec Ancer & Smith complétant les leaders à mi-chemin.

Il y avait tout autant de drame à la ligne de coupe aussi, et Bryson se démenait pour faire la coupe, ceci après avoir dit avant la compétition que c'était un par 67 pour lui, eh bien Augusta a presque eu le dernier mot, mais bien qu'il ait bogey le dernier trou pour terminer le niveau par, c'était juste assez pour se faufiler dans le week-end.

Cela a également permis à des joueurs comme Morikawa, actuel champion de l'USPA, bien sûr, Fitzpatrick, Spieth (champion des Masters 2015) et Finau de se frayer un chemin à égalité, pensant qu'ils doivent tous un verre à Bryson pour cela, tout comme il avait paré le dernier trou à l'époque. tous les joueurs au niveau normal auraient raté la coupe.

(Quelque chose que j'ai découvert aujourd'hui, c'est que Bryson avait eu une peur après le premier tour après s'être senti mal, alors il a dû passer un test Covid-19, heureusement, cela est revenu négatif pour qu'il puisse continuer son tournoi.)

Spieth lui-même a dû percer un putt particulièrement long pour par au dernier trou pour entrer dans le week-end, c'était certainement ce que vous appelez un putt «  embrayage '', mais cela pourrait-il être un tournant pour lui après ce qui a été un joli période difficile de sa carrière après un début si rapide de remporter tous ces titres majeurs.

(Il a cardé un troisième tour sur par 73, donc pas tout à fait la réaction que nous espérions tous)

Donc, au début de la troisième manche, nous avions cinq joueurs à égalité au sommet, les dix premiers séparés par un coup, et tout le peloton n'était séparé que par neuf !!!

Cela a certainement mis en place un week-end très intrigant et sans aucun doute excitant, et une «journée émouvante» créerait sans aucun doute un peu plus de drame / d’excitation.

Alors, quels ont été les moments forts de la troisième journée?

Eh bien, ne cherchez pas plus loin que le numéro un mondial Dustin Johnson, DJ de beaucoup, bien sûr, qui a donné le ton dès le début de son troisième tour après un aigle au deuxième et des birdies à trois et quatre alors qu'il organisait un tour sans faute de 65 à construire une avance de quatre coups sur le peloton de poursuite.

Son score de seize sous la normale équivaut au record de 54 trous établi par Jordan Spieth en 2015, et s'il tire au moins trois sous lors de son dernier tour, il battra le record sur 72 trous que Jordan a établi en route pour remporter la Green Jacket cinq ans. depuis.

Il était dans une classe à part aujourd'hui et a clairement montré pourquoi il était numéro un mondial et l'un des favoris pour gagner cette composition avant qu'une balle ne soit frappée.

Alors que dire de ses challengers, eh bien Jon Rahm, numéro deux mondial, allait bien jusqu'au huitième trou quand il a dépassé son deuxième coup du milieu du fairway dans la forêt et a fini par carder un double-bogey sept, et il n'a jamais vraiment récupéré de cela et se repose sept de DJ maintenant, donc il semble peu probable qu'il attrape la veste verte demain.

Le numéro trois mondial Justin Thomas a également hésité et entamera son dernier tour de sixième après un tour de 71 et a besoin d'un tour assez bas et d'un mauvais tour de DJ pour espérer gagner ce Masters c'est sûr.

Les deux autres joueurs à égalité pour la tête dans ce tour étaient Abraham Ancer et Cameron Smith, et ils sont toujours dans le mélange bien que quatre de retour dans une égalité à trois pour la deuxième place avec Sungjae Im.

Ancer et Smith ont cardé trois tours dans les années soixante et pourraient devenir les premiers à avoir inscrit quatre tours dans les années soixante au Masters, mais ils ne pouvaient toujours pas gagner ce truc, fou, mais c'est à quel point DJ a été bon dans deux de ses trois Les manches.

Comme je l'ai dit, l'autre joueur à égalité pour la deuxième place à douze sous est Sungjae Im, qui souhaite devenir le premier joueur asiatique à remporter les masters. Il joue le plus de golf parmi tous ceux qui participent au PGA Tour et ne possède même pas de propriété car il vit juste dans les hôtels semaine après semaine, incroyable, et comme il le dit, il vit le rêve. Ce serait une histoire fantastique s'il pouvait la réussir.

Outre les DJ's 65, les deux autres tours bas ont vu le Sud-Africain Dylan Frittelli s'accrocher dans le mix avec un brillant 67 pour le laisser cinq de retour à la cinquième place, tandis que Rory McIiroy a tiré un tour décent pour la deuxième journée consécutive, également un 67, de le laisser sur huit sous le bas dans une cravate pour la dixième, mais à huit ans, il semble très improbable qu'il porte cette veste verte demain soir.

Si seulement il n'avait pas tiré ce 75 au premier tour, sinon il aurait pu avoir raison dans le mix demain.

Personne d'autre ne pourrait vraiment sauter hors de ce peloton lors de la troisième journée, donc les seuls vrais gagnants doivent provenir des six premiers, avec six tirs qui les séparent.

Les goûts de Im, Ancer, Smith, Frittelli et Thomas auront besoin de rondes de leur vie pour gagner cette chose et espèrent que DJ faiblira, ce qui ne semble pas probable aujourd'hui, mais c'est Augusta, donc vous ne savez jamais.

Une petite mention pour les amateurs, Andy Ogletree est assis T-36e sur deux sous après trois tours et mène le seul autre amateur à faire la coupe, John Augenstein, qui est encore deux coups en arrière donc la course pour le Top Amateur aura lieu demain entre ces deux.

Je ne pourrais pas terminer cet article sans mentionner l'homme le plus âgé à avoir fait la coupe au Masters, M. Bernhard Langer, qui siège au T-36e sur deux sous la normale, ce qui pour un 63 ans est assez remarquable et au-dessus des goûts de Ricky Fowler, Tony Finau, Jordan Spieth, Matt Fitzpatrick, Phil Mickleson et bien d'autres, donc c'est vraiment quelque chose de spécial de l'Allemand.

Alors DJ aux commandes pour réclamer sa toute première Green Jacket, c'est à lui de perdre, mais peut-il finir le travail demain?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *